SigiAl chez Euroseal

Ce jeudi passé, SigiAl avait le plaisir de présenter notre projet à la communauté internationale sigillographique.

Nos Thomas Brunner et Olivier Richard ont décrit l’histoire du projet et notre concept de sciences participatives. Vous, nos volontaires, étiez avec nous en esprit, et nous avons montré quelques de vos résultats : les sceaux de l’Officialité de Strasbourg, les articles apparus dans les journaux, les retours sur des présentations que vous avez faites, etc.
Le public a été bien impressionné par vous et vos travaux !

Nous profitons de cette occasion pour vous remercier chaleureusement pour toutes vos contributions ! Sans vous, il n’y aurait pas de SigiAl.

Voici quelques impressions du colloque :

Euroseal : SigiAl à Bruxelles !

Aujourd’hui et demain, SigiAl participera au colloque Euroseal, Réflexions sur les bases de données sigillographiques en Europe. Olivier Richard et Thomas Brunner présenteront cet après-midi notre projet aux acteurs de la sigillographie en Europe.

Voir le programme intégral ici.

Rendez-vous sur notre carnet dès la semaine prochaine pour les impressions du colloque !

Une curiosité sigillographique : Le sceau du chapitre de l’église collégiale Saint-Michel de Lautenbach de 1599

  • Daniel Keller

 L’église collégiale Saint-Michel fait partie d’une abbaye bénédictine fondée au début du VIIIème puis érigée en collégiale avant 1096. Un des plus célèbres chanoines est le théologien et philosophe connu sous le nom de Manegold, défenseur des décrets réformateurs de Grégoire VII, s’attirant la colère de l’empereur Henri IV. Le souverain fait brûler le monastère vers 1080 et fait prisonnier Manegold. La communauté se reconstitue alors en Chapitre de chanoines augustins réguliers et construit l’église canoniale à partir du début du XIIème s. Elle confie le patronage de l’église à Saint Michel et Saint Gangolphe. Les chanoines sont présidés par un praepositus (prévôt) assisté d’un decanus (doyen) et d’un edituus ou custos(trésorier). Vers 1150 le chapitre est sécularisé, les chanoines habitant alors chacun une maison dite « canoniale ». Sous le règne des Habsbourg, ses avoués, le chapitre connait une grande prospérité et devient en 1367 le seigneur temporel de la vallée de la Lauch (Haut Florival). Il subsiste jusqu’à la Révolution française.

Photographe de Charles Haudot

Le sceau est de forme ogivale ou en navette comme beaucoup de sceaux ecclésiastiques, évêques, chanoines, abbés et de type hagiographique. Le champ montre le patron de l’église l’archange Saint Michel terrassant le dragon. Le sceau est à l’origine des armoiries de Lautenbach « d’azur à saint Michel archange d’or sur un dragon de même, qu’il transperce de sa lance de sable en barre ».

Une empreinte de 1464, dimensions 18×24 cm, est conservée aux Archives du Haut-Rhin sous la cote 2 Fi 877 , une autre de 1212  est repérée  par Sigilla aux mêmes archives dans un acte sous la cote 5 G 23 / 1 mais considérée comme disparue et une troisième dans le Chartrier de Niedernai conservé aux Archives du Grand Est, site de Strasbourg,  appendu à une charte datée du 30 juin 1599 (cote 1 J 996) dans laquelle le chapitre baille pour trois ans à Werner de Landsberg la dîme de Zellwiller. La photographie de ce sceau réalisée par Charles Haudot est publiée dans son répertoire des sceaux du chartrier de Niedernai p.104. La photographie de l’original sera intégrée à la base de données SIGILLA.

Moulage en bronze, (c) Daniel Keller

Un moulage en bronze du sceau original de 1464 a été réalisée pour l’association des Amis de la Collégiale de Lautenbach. Dans l’état actuel des connaissances la même matrice semble avoir été employée de 1464 à 1599 mais elle peut être plus ancienne.

L’originalité de l’empreinte de 1599 réside dans son mode de protection tout à fait original, et à ma connaissance unique. Le sceau en navette n’est pas appendu à la charte par une double ou simple queue comme c’est l’usage le plus fréquent. Il n’est pas protégé par une pochette de parchemin ou de tissu ou enveloppé dans du chanvre mais « plaquée » au centre d’une boîte en bois ronde dont le fond est strié pour faciliter l’adhérence de la cire. On a donc utilisé une boîte comme c’est le cas général à cette époque mais employée une matrice ancienne non adaptée à ce genre de protection…Pourquoi ?

Journée d’études SigiAl – Réservez la date !

Notre projet va organiser une journée d’études afin de commémorer la première phase de SigiAl. Réservez la date dès maintenant :

Vendredi, le 24 juin 2022 de 9h à 17h
Salle Fustel au Palais Universitaire

9, Place de l’Université, Strasbourg

Au programme seront des présentations des volontaires sur leurs travaux aussi bien que des interventions de l’équipe et des invités. Plus d’informations à suivre !

Prochains événements SigiAl

Nous annonçons avec plaisir les prochains événements SigiAl :


Journée de collecte à Haguenau

Jeudi, le 12 mai 2022
Pour plus d’informations et pour vous inscrire, merci de contacter Catherine Kasteleiner.


Atelier de saisie « Ménage du printemps »

Vendredi, le 13 mai 2022
de 10h à 12h, salle 127 au Palais Universitaire, à Strasbourg
Tout le monde est le bienvenu pour une matinée de saisie
et de « nettoyage » de la base SIGILLA.

Renouvellement du financement IdEx

Début avril, nous avons reçu la bonne nouvelle : notre projet SigiAl bénéficiera d’un renouvellement de notre financement IdEx de l’Université de Strasbourg !

Ce renouvellement met en valeur notre travail et l’importance des sciences participatives auprès de l’Université. Avec ce soutien, nous pouvons continuer notre travail de collecte et d’analyse des sceaux alsaciens.

Nous remercions vivement l’Université de Strasbourg pour sa confiance en notre projet. Et bien sûr, nous vous remercions, nos volontaires, pour votre aide, vos connaissances, et votre engagement !

Nouvelle Lettre d’information de la SFHS

La Société française d’héraldique et de sigillographie vient de publier sa
Lettre d’information pour avril 2022.

La Société reprend le cours normal de ses réunions mensuelles avec une
conférence demain, le 21 avril 2022 à 18h donné par Michel Nassiet sur le
changement d’armoiries des ducs de Bretagne.

Il est possible de suivre la conférence par ce lien : https://us06web.zoom.us/j/89180036192?pwd=UnZXRWdFeFBsUkpMZ1JIbHNOb0xSZz09 
(Numéro de réunion : 891 8003 6192 – Code d’accès : 063217).

Plus d’informations sur le site de la SFHS.

Maintenance du site SIGILLA

L’équipe SIGILLA nous faire part qu’il y aura de maintenance sur le site mercredi, le 20 avril pendant la matinée. Il est possible pendant ce temps que le site serait ponctuellement indisponible.  
Nous vous prions de nous excuser pour cette gêne occasionnée, et vous remercions pour votre compréhension.

Colloque Euroseal : Réflexions sur les bases de données sigillographiques en Europe

Après avoir été reporté à cause de la situation sanitaire en Belgique décembre dernier, le colloque Euroseal aura lieu les 19 et 20 mai prochains à Bruxelles.

Thomas Brunner et Olivier Richard vont présenter notre projet SigiAl à la communauté internationale le 19 mai. La base de données SIGILLA sera le sujet de deux autres interventions.

Cliquez ici pour plus d’informations sur le colloque et pour voir le programme.

SigiAl à Haguenau

SigiAl poursuit les journées de collecte aux archives de la région. Le 6 avril, c’était les archives municipales de Haguenau qui nous ont accueillies.
Une fois arrivé, nous avons profité d’une présentation des archives et une petite visite des locaux données par Dimitri Mathiot et Suzanne Muller.  A la suite, nous avons commencé l’analyse des documents et des sceaux dans les séries FF et AA.

Notre équipe a traité une cinquantaine des documents et a photographié une collection des moulages faite par Charles Haudot.  On a retrouvé quelques sceaux du secret de la ville de Strasbourg, les sceaux impériaux, et beaucoup de nobles hanguenoviens.

Les sceaux sont en train d’être saisis dans la base SIGILLA, alors nous vous invitons à regarder régulièrement pour les nouveautés !

Il est estimé qu’il y a circa 5 000 empreintes de sceaux conservés à Haguenau, et on aimerait bien y retourner. Encore un grand merci aux archives de Haguenau pour l’accueil chaleureux.
N’hésitez pas à nous faire signe si vous vous intéressez à nous rejoindre.

Soucis de connexion à SIGILLA

Depuis quelques jours, des disruptions de service ont été constatés pour la base SIGILLA.  Il semble que tout le site n’est pas hors service, mais simplement chez quelques utilisateurs pour une durée limitée. Les responsables sont au courant, et on est en train de chercher la cause.

Si vous avez du mal à vous connecter au site, on vous prie de ressayer plus tard. Parfois le service est disponible à nouveau après une heure. Si le problème persiste, merci de nous contacter.

Je vous prie de nous excuser pour cette gêne occasionnée.

SigiAl de retour à Kaysersberg

Ce vendredi passé, une équipe de volontaires s’est rendu à nouveau aux archives municipales de Kaysersberg pour une journée de collecte. Équipés des statifs lumineux, des appareils photo, des règles et des loupes, nous avons traité encore une trentaine de chartes et avons découvert quelques petits trésors. 

Un grand merci à l’archiviste Annette Braun et à toute l’équipe pour cette belle journée !

Rendez-vous sur SIGILLA pour surveiller notre progrès !

Prochaine réunion des volontaires … en présentiel !

Marquez la bien sur vos agendas, la prochaine réunion des volontaires sera en présentiel et aura lieu :

vendredi, le 22 avril 2022
de 10h à 12h
au Palais Universitaire (salle 127) de Strasbourg

Un repas convivial pris en charge par le projet suivra la réunion.

L’ordre du jour sera bientôt défini. Au plus grand plaisir de vous revoir !

Atelier de saisie

Nous offrons un nouvel atelier de saisie pour la base SIGILLA au Palais Universitaire. Nous vous donnons rendez-vous :

vendredi, le 1er avril
de 10h à 12h
bureau 126, Palais U

Il n’est pas de poisson d’avril – cet atelier est ouvert à tous, et sera une belle occasion de saisir les sceaux de Kaysersberg ensemble (par exemple) ou d’autres dossiers que vous êtes en train de traiter. Catherine Kasteleiner sera sur place afin de répondre à vos questions.